Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : du fil et des mots
  • : Tricot, crochet, broderie, partage de tutos, cuisine, poésie, bénévolat, voyages
  • Contact

visiteurs

Recherche

30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 19:19

Il y a bien longtemps que je n'avais

pas posté un petit poème...

Pourtant cette année j'en ai écrit

une bonne quarantaine !

°°°°°

en voici un ce soir que je  partage

avec vous, même si ce n'et pas la plus gai

j'espère que vous le lirez avec plaisir.

 

 

Sans titre 6

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Ma très chère Lili,<br /> <br /> Ton poème je l'ai lu et relu maintes fois et j'ai très mal au coeur pour toi. Je partage ta peine et je ne te laisserai jamais tomber. Ce poème reflète bien des douleurs que l'on ressens, des<br /> douleurs atroces auxquelles ont ne trouve pas de solution mais que des questions.Ma Lili ne baisse pas les bras nous sommes toutes là auprès de toi et savons que les souffrances font<br /> malheureusement partie de la vie qui ne nous fait aucun cadeau.Tu as su exprimer avec pudeur et même douceur malgré ta grosse douleur tous tes ressentis . Tu as eu raison de coucher ta peine sur<br /> une papier que tu as si bien transformer en poème qui ne laisse personne insensible, j'en ai les larmes aux yeux et j'aimerai être auprès de toi pour te soutenir, malgré tous es KMS qui nous<br /> séparent je suis près de toi dans ton coeur ma Lili.Je comprends ton poème et je me sens très concernée , je traverse une bien vilaine crise avec mon mari en ce moment, mais c'est entièrement de ma<br /> faute et cette peine je la ressens profondément avec toi Lili. Tu as eu du courage de publier ce poème sur ton blog et crois moi nous sommes nombreuses à ne jamais te laisser tomber bien au<br /> contraire.<br /> <br /> je t'adore Lili et je t'embrasse très très fort<br /> <br /> Muriel
Répondre
J
toujours pas publiée ?
Répondre
J
Très beau ! Merci.
Répondre
C
Oui, pas très gai,mais tellement vrai!!
Répondre
B
C'est trés touchant, et nous devons être nombreuses, a avoir vécu ce mal d'être que tu sais si bien décrire!
Répondre